On a d’abord demandé le numéro de téléphone puis le télécopieur et plus récemment le courriel. Mais aujourd’hui le moyen le plus rapide de rejoindre presque instantanément des centaines, ou même des milliers de personnes ; ce sont les messages SMS (ou texte).

L’université Concordia invite d’ailleurs ses étudiant(e)s et son personnel à s’inscrire aux alertes texto pour être prévenu(e)s et guidé(e)s lors de situations d’urgence.

Même si seulement 61 % des ménages québécois utilisent un cellulaire, comparativement à 72 % à  travers le Canada, il y a cependant fort à parier que son utilisation parmi les 18-34 ans rejoint la moyenne canadienne. Fait intéressant à noter dans l’Étude 2008 des attitudes face au sans-fil réalisée en août 2008 pour l’Association canadienne des télécommunications sans fil, la messagerie SMS  est, excluant les conversations téléphoniques,  ce à quoi le cellulaire sert le plus.

Similar Posts