Selon un sondage Léger Marketing rendu public hier :

46 % des québécois n’ont pas peur de la grippe A (H1N1) ;
11 % ont “assez peur” et
seulement 1 % ont “très peur”.

À l’évidence les messages à l’effet que les cas étaient tous bénins et que la grippe traditionnelle faisait plus de malades et causaient plus de mortalité, ont été entendus. Déjà, le 2 mai, un sondage Ipsos Reid indiquait que 43 % des canadiens ne craignaient pas d’attraper le virus. En fait, seulement 15 % des personnes interrogés se disaient “très préoccupées”.

Le sondage Léger Marketing nous apprend aussi, sans surprise, que 56 % des personnées âgées de 55 à 64 ans sont vaccinés contre la grippe comparativement à seulement 24 % chez les 25 – 34 ans.

Similar Posts
Comments
  • Stéphane Lacroix

    Le gouvernement a donc fait une bonne gestion de crise et a informé adéquatement les citoyens.

    Ce qui démontre par quatre, une fois de plus, qu’une crise en devenir, ou que la proactivité d’une organisation par rapport à d’éventuelles crises, est plus payante que de rester les bras croisés.

    Bravo pour votre site !