À l’exception du site du ministère de la Santé et des services sociaux qui se contente de fournir, en page d’accueil, un hyperlien au mp3 de la conférence de presse du 31 mai du Dr. Bolduc, les sites des autres organisations ne font aucune mention du débat qui fait les manchettes depuis mercredi dernier.

Silence web (au 1er juin) donc chez :
l’Association des pathologistes du Québec ;
la Fédération des médecins spécialistes du Québec ;
l’Association des radio-oncologues du Québec ;
l’Association des médecins hématologques et oncologues du Québec ;
le Conseil pour la protection des malades ;
la Fondation du cancer du sein du Québec ;
l’Association Le cancer du sein – Parlons-en et enfin,
la Société canadienne du cancer.

J’avoue ne pas comprendre la stratégie.

Similar Posts