Il y a eu les groupes de discussions, puis les blogues et les sites d’évaluation (à la “ratemyxxx.com”) et maintenant vous devrez peut-être surveiller les pages de votre propre site pour lire ce qu’on dit de vous.

Sidewiki est un utilitaire qu’on installe sur son fureteur et qui permet à tout internaute possédant un compte Google de laisser un commentaire à propos de n’importe quelle page de votre site. Un article d’AdvertisingAge analyse l’impact de ce nouvel outil sur l’industrie pharmaceutique américaine : Big Pharma and Google Sidewiki: A Sink or Swim Situation? Ainsi, sur la page d’accueil de Pfizer, un internaute explique que l’entreprise vient d’être condamnée par le département de la Justice à une amende record.

Un commentaire Sidewiki sur la page d'acueil du site de Pfizer

Un commentaire Sidewiki sur la page d'acueil du site de Pfizer

Il n’est pas possible de “demander” à Google de désactiver cette fontion. Dans le Guide de mise en route de Sidewiki, on peut lire cependant qu’il n’est pas possible d’ajouter un commentaire à une page SSL cryptée (https). Le meilleur conseil que j’ai lu à date est le suivant : faire en sorte que Google Webmaster Tootls nous envoie un courriel d’alerte dès qu’un commentaire est publié. La même personne suggère aussi d’écrire le premier commentaire sur chacune des pages de son site (mais ça peut être long en diable).

Un survol rapide des sites des principales organisations québécoises qui font les manchettes ne m’a pas permis de trouver de commentaires “Sidewiki”.

Similar Posts